Historique

UNE ENTREPRISE HISTORIQUE

Des sols sans joints depuis 1958


Janvier 1958 : création de Famaflor

C’est la rencontre de l’architecte responsable de la construction du CERN dans la région genevoise qui initie, dès 1953, la création de l’entreprise Famaflor. Il fait la demande à Georges Schaleppi d’un revêtement de sol très particulier, capable de s’adapter aux contraintes des industries les plus exigeantes. Sur le marché, aucun revêtement de sol n’est alors capable de répondre à cet extraordinaire cahier des charges. C’est par ses propres connaissance et ses propres moyens que Monsieur Schlaeppi se lance dans cette recherche faite de hauts et de bas, de déceptions et de victoires. De cette aventure naît Famaflor, au début de l’année 1958.

1987 : naissance du revêtement de sols sans joints

Après 5 ans de pugnacité, notre pionnier arrive à ses fins. Il crée un revêtement de sols sans joints à base de résine synthétique, qui répond en tous points à la requête de l’architecte du CERN. Unique en son genre, notre revêtement de sols breveté rencontre un franc succès et provoque très vite un engouement de la part des industriels. Les sols Famaflor s’étendent très vite dans toute la Suisse, répondant aux problématiques de nombreuses entreprises.

Construction d’une usine à Moudon et héritage

Pour faire face au nombre croissant de commandes, Georges Schlaeppi augmente notablement sa production. En 1987, une nouvelle usine est construite à Moudon. Elle regroupe l’unité de production et les bureaux administratifs de Famaflor sur un même lieu. Au début des années 2000, c’est Robin Schlaeppi qui succède à son père et reprend les rênes de l’entreprise. Pour préserver la qualité des revêtements de sols et des services, il décide de concentrer son activité sur le marché local. La même haute qualité est délivrée au travers de nos différentes succursales couvrant le territoire romand.